Subversion

La déprime dans vos yeux
de ne plus pouvoir faire

D’attendre l’éclatement
au risque de nos larmes

Il y a un moyen
de contourner la peur

Il s’agit du poème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *