Aller au contenu →

Suspension du domaine

Penché à peine sur toi
comme pour te recouvrir

Comme pour te préserver
des rafales du vent

Au cœur de la tempête
j’entamerai le chant

Qui saura rappeler
les instants engloutis

Ceux que le temps renfoncent,
qui s’attachent aux grands fonds

Ceux qui pourraient nous fendre.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.