Aller au contenu →

Sygma

On ne l’atteindra donc
probablement jamais

Cette lumière au-delà
émerveille d’enfant
d’un regard aux étoiles

On ne l’atteindra donc
probablement jamais

Cet intense d’océan
qui serait horizon
tonnant au creux de l’arbre

On ne l’atteindra donc
probablement jamais

Car elle court trop vite
sans jamais rassassier
la terre gorgée de pleurs.

On ne l’atteindra donc
probablement jamais

De te revoir
un jour.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.