Aller au contenu →

The Jonathan Livingstones Archives

Retour sur l’un des plus grand groupe de folk minimaliste de la fin du XXème siècle, depuis leurs origines en 1990 jusqu’à leur split retentissant de 1991, 1992, 1993, 1994 et comme ça jusqu’à la sortie de leur premier album (mini-LP) : 10′ and thirty seven seconds before you crash the world en 2010.

> THE JONATHAN LIVINGSTONES ON TOUR

Automne 2007 : Tournée asiatique (Japon, Corée du Sud, Corée du Nord):10.10.07: Tokyo COMPLET
11.10.07: Yokohama PLACES EN VENTE (erreur de serveur)
13.10.07: Sapporo COMPLET
14.10.07: Nagasaki COMPLET
15.10.07: Fukuyama PLACES EN VENTE (erreur de serveur)
17.10.07: Séoul COMPLET
18.10.07: PyongYang ANNULE

> DISCOGRAPHY RAISONNÉE

 

2. Albums

TJL-Rien-07TJL-We-are-back-02

– We are the Jonathan Linvingstones. (1990) (SOLD OUT!)
Les débuts prometteurs des Jonathan dans une veine techno-pop aboutie. Inclue les tubes On veut des fans, Laissez-nous chanter (hommage à Gold) et Comme un goéland.

– We are back! (1993)(SOLD OUT!)
Electro-pop racée et textes engagés. Inclue les tubes Money money, Girls, here we are! et Fuck the war.

– Do you like us? (1995) (SOLD OUT!)
L’album de la maturité, tout en douceur et en introspection. Inclue les tubes Come on chez moi et J’ai froid le soir.

– Sex Sex Sex (2001) (SOLD OUT!)
Un ton plus ludique, des rythmes plus sautillants. Mais derrière perce une noirceur vespérale. Inclue les tubes Sex a gogo, Des filles dans mon lit et Total éclate.

– Roots (1999) (SOLD OUT!)
L’album du retour aux sources, brut et dépouillé. Inclue les tubes Par ici la monnaie, Shut up Stéph, Shut up Vince et Bercy, on arrive.

– Shit (2003) (SOLD OUT!)
L’album noir des Jonathan Livingstones. Son sépulcral de Vince et paroles énigmatiques inspirées du sudoku signées Stéph. Inclue les tubes 5 6 9, 4 3 8 2 et 2 5 8 7 4.

– Banga Samba (2005) (SOLD OUT!)
Les Caraïbes s’invitent chez les Jonathan Livingstones! Inclue les tubes Banga samba, Orangina song et Mouille ta chemise (Mouille ton string dans la version brésilienne).

– Rien (2007) (SOLD OUT!)
Concept-album en trois volets bâti autour de l’absence et du vide sonique.
36. Compilations

– Best Of (2006) (SOLD OUT!)
Dès le titre, l’originalité et le bon goût sont de mise ce florilège des meilleurs hits du groupe dans un coffret, avec photo dédicacée plus trois grilles de sudoku gratuites. Inclue les tubes On veut des fans, Laissez-nous chanter (hommage à Gold), Bercy, on arrive, Sex a gogo, Des filles dans mon lit, etc. Un « Must have » pour tous les fans.

1. Compilations, live and rarities

Spaghetti party chez Stéph (bootleg) – ??
Live chez ouam de Vince (album solo) – 2002
Live au Stade de France (tribune F) – 2008
Deleuze me (morceau-culte fantôme) – 2009
(ALL THESE PREVIOUSLY UNREALESED ALBUMS ARE SOLD OUT!)

 

> REVUE DE PRESSE

 

Les inrockuptibles

Ça tourne sur nos platines… On avait presque appris à vivre sans eux, on les regrettait déjà. La rumeur les disait perdus pour la musique, exclus d’un music business qui leur doit tant. Fausse peur, vraie joie: les Jonathan Livingstones reviennent! Avec son sens aigu de la mélodie, son intransigeance artistique et son goût immodéré du mystère, la bande à Stéf & Vince refait surface comme un yellow submarine survitaminé après une longue traversée du désert. Retour en force… et en grâce.

Rock & Folk

Mick Jagger, où es-tu? Des lyrics de barge, des rythmes de démiurge revenant des enfers, un son à faire trembler les enceintes d’AC/DC. Pas de doute, les JL sont de retour aux affaires, et ça va bastonner. Excellente cuvée que ce « In your face », premier LP du groupe depuis des lustres. Et déjà la critique est à genou. Adoubement suprême, Mick Jagger est sorti de sa retraite dorée pour passer un coup de fil à Vince: « Good job, boys ». L’histoire retient déjà la réponse de ce dernier: « Fuck you, we are better than you ». La morgue, l’irrévérence… La classe!


Télérama

ffff – Album du mois Au jeu des influences, il y a belle lurette qu’on a abandonné. Réinventant sans cesse leur art dans un mouvement infini de spirale créatrice, les Jonathan Livingstones planent désormais au dessus du tout-venant de la pop-rock mondial. Oubliés, les Coldplay, U2, Red Hot Chili Pepper, Madonna, Britney Spears. Ringardisés, les Justice, Air, Gossip, Franz Ferdinand, The Do. Vince et Stef signent, entre sagesse et urgence, une pièce maîtresse d’un art qu’ils portent ici à leur sommet. Chapeau bas.


> THE JONATHAN LIVINGSTONES : MAJOR EVENT ON THE MEDIASPHERE

(Samedi 28 novembre 2009)

Le premier numéro de Guitar Folk, le nouveau magazine de référence du Folk est en kiosques, avec, en exclusivité mondiale, le premier article consacré aux Jonathan Livingstones !Folk, rock, pop, chanson, ce nouveau trimestriel décrypte toute l’actualité de la guitare acoustique, au travers d’interviews, chroniques, dossiers, bancs d’essai matériel, avec un ton résolument nouveau. Sans oublier la présence, dans chaque numéro, d’un important cahier pédagogique, accompagné d’un CD audio-Vidéo, pour pratiquer l’instrument de manière ludique. Prix : 4,80 euros seulement.Plus d’infos Ici

 

> ARE YOU THERE ICI ?

(Dimanche 18 octobre 2009)

 

OCTOBRE 2009

ILS ÉTAIENT PARTIS
ILS SONT DE RETOUR !

APRES UN LONG SILENCE (1989-2009)
LES JONATHAN LIVINGSTONES SONT ENFIN REVENUS

PRÊTS À ÉCRIRE UNE NOUVELLE PAGE
DE L’HISTOIRE DE LA MUSIQUE FOLK

ET VOUS… ÊTES-VOUS PRÊTS ?

 

> Le premier album des Jonathan Livingstones enfin disponible

(mardi 1 juin 2010)

C’est à peine croyable ! Après plus de 15 ans d’attente, le premier album de THE JONATHAN LIVINGSTONES vient enfin de sortir et va, cette fois-ci s’en est sûr, révolutionner définitivement la folk music minimaliste. Nos amis de Guitar folk (désormais Guitar Unplugged) ne s’y étaient pas trompés en consacrant deux pages aux TJL, la révolution sera du XXIème siècle où ne passera pas par nous !

10′ and thirty seven seconds before you crash the world propose donc, en 7 titres, un panorama exhaustif de la scène musicale contemporaine la plus pointue, élan pop-rock en sus.

Pour télécharger l’album mp3 des Jonathan Livingstones 
 « 10′ and thirty seven seconds before you crash the world »

Enjoy mes ami(e)s, enjoy ! Ca ne reproduira pas de sitôt !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *