Un dimanche

Les tensions de ta peau
rythment notre impatience

Et nous restons blottis
plein d’interrogations
sur ce qu’il peut attendre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.