Skip to content →

Un soir

La lourde cloche sonne

Que tous les occupants
viennent se mettre à table
pour déguster l’agneau

Le feu brûle doucement
j’ai choisi chaque bûche

Rien ne peut nous atteindre
du silence de la mer.

Publié le Poèmes