UPPLA #1 : Un cri fendu en mille, par Yvon Le Men

Un poème sur la route, c’est le titre d’une nouvelle rubrique autour de la poésie contemporaine, qui paraitra chaque semaine dans La Croix l’Hebdo à partir du 4 octobre 2019. C’est aussi le titre du blog associé : https://poesie.blogs.la-croix.com/. Une rubrique que j’anime avec Loup Besmond de Senneville, autre passionné de cet art léger qui change chaque jour un peu la vie.

 

Devant la fenêtre défilent

à la verticale
la pluie

à l’horizontale des parapluies

la pluie
s’arrête au sol

les parapluies à l’infini

Yvon Le Men – Un cri fendu en mille

Adolescent, Yvon Le Men a décidé d’être poète. Et de ne vivre que de ça. Chose rare. Dans les pas de son mentor et ami Xavier Grall, poète et journaliste chrétien engagé et férocement humain, il apprend des milliers de vers, en crée de nouveaux et les récitant aux quatre coins de la France et du monde, des salles prestigieuses aux parvis des usines.

Après plus d’une trentaine de recueils publié depuis 1974, ce « poète professionnel » dont la chaleur fraternelle est la marque vient de recevoir le Prix Goncourt 2019 de la poésie couronnant son œuvre.

Né en 1953 à Tréguier, Yvon Le Men est viscéralement attaché à sa Bretagne et vit aujourd’hui à Lannion. Il y organise depuis plus de 25 ans Il fait un temps de poème, des rencontres avec d’autres poètes. Cela ne l’empêche pas de lâcher fréquemment les amarres pour parcourir le monde à la rencontre des autres.

Dans son dernier livre, ultime volume d’une trilogie, « Les continents sont des radeaux perdus », il nous ramène une cargaison d’images et d’émotions à savourer entre les sept mers.

Dernier recueil paru : Un cri fendu en milleLes continents sont des radeaux perdus 3, ed. Bruno Doucey, 2018, 160 p. 16 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *