UPPRL #46 : Le fil des traversées, par Anna Ayanoglou

De ces années parfois en rêve
quelque chose me revient

Il y a toujours un départ
bercé d’incertitude et d’une étrange douceur

c’est l’aube, le crépuscule
toujours la fin et le début
mais je ne sais pas de quoi –

simplement que je dois
prendre place dans le bus qui s’en va
plein de passagers tièdes, ensommeillés –

que le bus, celui-là, trouvera mon chemin.

Anna Ayanoglou

Le fil des traversées, coll Blanche, Gallimard, 104 p., 12.50 €.

Écoutez ce poème (lecture Stéphane Bataillon) :

 

C’est une traversée à travers l’Europe baltique à laquelle nous convie Anna Ayanoglou. Née en 1985, elle enseigne le français à Bruxelles et anime à la radio une émission sur la poésie. Pour son premier recueil, elle retourne avec nous dans les pays de cette extrême Europe dans lesquels elle a vécu. De Vilnius à Riga, elle mêle ses doutes et ses hésitations face à l’amour et à l’ambiance souvent abrupte de ces terres, comme « un bleu d’orage froid bute contre la fenêtre ». Ce voyage, par les mots du poème, trouve son aboutissement : l’émergence d’un regard qui participe au monde.

Stéphane Bataillon (@sbataillon)

Retrouvez ce poème dans La Croix L’Hebdo du 4 septembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *