Aller au contenu →

Yariba !

Il s’était toujours senti
En léger décalage
L’esquimeau de la Pampa.

 

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.