The Jazz Suite #2 : Zarathustra 9′

( Illustration de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon )

Une terre inconnue
par laquelle d’autres bruits
et d’autres nuits nouvelles
s’infiltrent dans les corps

Une terre inconnue
en attente d’empreintes
qui pourraient justifier
son nom sur une carte

Que le jeu soit égal.

B.o.p (Bande originale du poème) :
Also Sprach Zarathustra – Deodato
Album CTI Records : The Cool Revolutions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *