Aller au contenu →

Beau Bizarre

C’est le retour du beau bizarre. Ce truc qui  joue à se faire peur parce que le temps interférance. D’un fric qui viole à chemise déchirée. Qui l’a bien mérité. Car il fallait parler. Il fallait leur/nous parler, avant de faire l’amour. C’est beau une chemise déchirée. C’est bizarre. C’est P. C’est euh..maer, Bizot, mais sans les mots et la défonce. L’époque n’est plus à ça. On a 20 ans et pas encore. On né bizarre dans le diesel. On a pas peur d’y mettre le feu qui ne touche pas à mon pixel. Volutes. D’un chic dont on ne voudrait pas. Et d’une belle mélodie.

Publié dans Poèmes

Comments

Laisser un commentaire