Aller au contenu →

Gorgée

Que la coupe déborde,
que l’eau coule sur nos joues !

Laisser monter la soif
pour avoir l’illusion
qu’on peut la conjurer.

Pour que cette abondance
se transforme en victoire.

Publié dans Poèmes

Un commentaire

  1. c’est clair!!
    bisous

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et les pingbacks sont ouverts.