Aller au contenu →

Un commentaire

  1. Marine

    On dirait que ce poème a été fait pour mon petit garçon qui me demande sans arrêt comment s’appellent les fleurs – et le plus clair du temps je ne sais pas, alors on cherche dans des bouquins … Comme dans le poème paru dans Panorama, mon fils m’ouvre des mondes inconnus, et me redonne le goût de celui que je croyais connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *