Visit Homepage
Skip to content →

Mois : novembre 2008

Ca y est

Ca y est.

On a fait le tour,

épuisé toute la place,

et l’on s’ennuie un peu.


Ca y est.

On s’est dit tous les mots,

et l’on s’est découvert

des pages inespérées.


Ca y est.

C’est la fin du voyage,

ça a été rapide,

on venait de partir


Ca y est.


Ca recommence.

Commentaires fermés

Attente

Creuser par la parole

cet espace infondé

fait d’eau et de
poussière.


À la seule découverte

d’absolus à soumettre.

Commentaires fermés

Commitment

Rassembler dans une main

l’ensemble de nos contraintes

et refermer le poing


L’horizon dégagé

retrouver l’ambition

d’une lueur de soleil


Ne pas le dire aux autres

qu’ils découvrent le geste

et qu’ils le recommence.

Commentaires fermés

Parent

Commenter le poème
à sa périphérie
pour mieux nous assurer
du silence qui l’entoure

Créer l’échafaudage
après son éclosion
pour mieux l’identifier
au milieu du cortège

Garantir son empreinte
de crainte qu’il ne puisse seul
accomplir le chemin
alors qu’il nous prévient.


Commentaires fermés

Filante

Neige tombant sur la route
emprisonnant sa proie
dans sa robe d’étoiles
.

Commentaires fermés

Loup

Hurler une dernière fois

pour s’assembler encore

prévenir l’intrusion


Pour préparer la larme

qui annonce en tombant

l’attaque de la meute


Pour répondre à l’appel

conscient du risque pris

de se ressentir fort

Mais ce soir elle refuse

cette voix qu’on
croyait nôtre

Elle ne veut plus porter

malgré la pleine lune

Aux mots fixés et clairs

elle désire le tronc creux

Cette voix n’est plus la nôtre

elle n’est qu’une relation

qui se confond au monde.

Ce soir, nous aurons froids

et nous rêverons seul.


Commentaires fermés

LANGUE: