Venir ici #6

Toujours prêt à courir vers cet instant rêvé où tout ce qui t’agite se fondrait en un point. Tendu. À bout de souffle. Avec la certitude de ne jamais l’atteindre et d’en vivre la victoire. Point de fusion. De suture. Juste assez invisible pour dévorer le monde d’une fraction de seconde. Tu admires cette lumière depuis trop de paroles. Les autres aussi se battent pour en voler l’éclat. Le doute est inutile. Alors venir ici sans vouloir parvenir ?

Sortie d’Où nos ombres s’épousent en livre numérique

ounosombresOù nos ombres s’épousent, mon premier recueil sorti en 2011, est désormais disponible en format numérique (kindle et .epub) sur tous les sites de vente en ligne. L’occasion, j’espère, de le découvrir pour certains d’entre vous. Il fait partie de la première série d’ouvrages des éditions Bruno Doucey à être édité en numérique. Merci à Flexedo pour la réalisation de l’epub et à l’équipe d’Harmonia Mundi Livres pour sa distribution toujours aussi professionnelle et passionnée.

 

Gravure d’Armand C.Desarzens

L’artiste Suisse Armand C.Desarzens me fait parvenir une belle gravure inspirée par un poème d’Où nos ombres s’épousent. L’occasion de découvrir son travail tourné vers le dialogue constant avec la poésie contemporaine. Son site : http://www.acdesarzens.ch Un grand merci à lui.

bataillon

209 – Gravure burin technique mixte sur cuivre (16 x 18 cm) d’Armand C.Desarzens
Tirage 14 ex. sur papier Fabriano et japon encollé
Octobre 2012

« Si d’aventure
tu trouvais un passage

Partagerais-tu
ta découverte ? »

Poème tiré d' »Où nos ombres s’épousent », Editions Bruno Doucey, 2011.

Le grand périple

ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE  TERRE  ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE   AUTRE TERRE   ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE ESPACE

Ce n’est pas à moi

Ce n’est pas à moi de cuisiner
Ce n’est pas à moi de ranger
Ce n’est pas à moi de bouger
Ce n’est pas à moi de nettoyer
Ce n’est pas à moi de préparer
Ce n’est pas à moi d’organiser
Ce n’est pas à moi de prêter
Ce n’est pas à moi d’avancer
Ce n’est pas à moi de m’engager
Ce n’est pas à moi de militer
Ce n’est pas à moi de parler
Ce n’est pas à moi de t’embrasser
Ce n’est pas à moi de m’excuser
Ce n’est pas à moi d’arrêter
Ce n’est pas à moi de laisser passer
Ce n’est pas à moi de te laisser passer
Ce n’est pas à moi de te pardonner
Ce n’est pas à moi de t’aimer
Ce n’est pas à moi de vivre.