Aller au contenu →

Instapoème #44

IS3-04Enfant, je laissais couler l’eau avant de boire et, une fois bien froide, en prenait une gorgée à même le robinet. Toujours alors me revenait le même frisson et la même pensée : je n’échangerai cette boisson pour aucune autre. Je n’échangerai cet instant pour rien au monde. Et je rêvais déjà de toi.

 

>> Une nouvelle série d’Instapoèmes, poèmes et proses poétiques sur les photos Instagram de MrFreakz. Pour retrouver les précédents épisodes de la série, rendez-vous sur cette page.

Publié dans Instapoem Poésie & numérique

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *