Altayur, épopée fantastique #19

– Rends-le moi

Soleil de cité d’or

– Rends-le moi !

Rouge de l’ancienne forge

– RENDS-LE MOI !

Gris des cendres d’un monde

Labawi, était surpris
par la force du jeune garçon
par ses mains agrippant ses épaules
par son regard fou

Comme ceux qui croient encore
qu’un seul geste possible
pourra changer le cours
et n’ont plus rien à perdre

D’un geste vif
les mains étaient passées
des épaules à son cou
l’étranglait
lui
l’air autour
les paroles possibles

L’elfe jeta le talisman
comme on envoie une branche
pour que son chawal
la rattrape

L’enfant avait bondi

– Il est à toi, imbécile !
marmonna Labawi en se massant la gorge

Du rouge au ciel
les yeux d’Argün
avaient repris leur couleur

Le scarabée dans ses mains
une larme tomba sur la pierre bleue

Aussitôt,
les yeux de l’insecte
répondant au message
se mirent à rougeoyer.

L’alkanzar ! s’écria Labawi
Tu as déclanché l’alkanzar !

Mal oublié
l’elfe sautille et dense
autour du protégé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *