Botanique

D’abord, le tégument
puis la plantule
qui se nourrit du cotylédon

Tant de mots savants
dans une si petite fève.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *