Car pour tout dire

On est jamais très sûr
de faire les bons choix
on doute, on se rassure
on se dit quand même pas

Et puis la bête immonde
grimpe dans les interstices
de nos rêves éveillés

Et puis le tonnerre gronde
jusqu’à ce précipice
où je te vois tomber

J’espère simplement

Que le fracas des armes
ne t’entamera pas

Que le torrent de larmes
réveillera ta voix

J’espère simplement

Que ces coulées de haine
épargneront tes mains

Que nous nous retrouverons
pour un nouveau matin

Refrain :
Car pour tout dire
il en faut tellement peu
pour être malheureux

Car pour tout dire
il en faut tellement peu
pour maudire les cieux

On est jamais très sûr
de faire les bons choix
on doute, on se rassure
on se dit pourquoi pas

Mais quand les mots de grêle
s’abattent comme un blasphème
sur ton sourire léger

Quand tu coupes tes ailes
pour cet autre soleil
au cœur calciné

J’espère simplement

Que tu sauras redire
nos poèmes tout bas

Que les fils barbelés
ne t’entailleront pas

pont

J’espère simplement

Qu’à l’orée d’une clairière
le silence t’emplira

J’espère simplement
que tu t’en sortiras

Refrain :

Car pour tout dire
il en faut tellement peu
pour être malheureux

Car pour tout dire
il en faut tellement peu
pour maudire les cieux

Car pour tout dire
il en faut tellement peu
pour être malheureux

Car pour tout dire
il en faut tellement peu
pour te perdre des yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *