Skip to content →

Cérémonie

Les yeux injectés de sang
puisque les larmes ne suffisent plus
à délaver le cri.

Et alors que le vent,
et alors que la pluie,
une fois dans le temple
un rayon de silence
venu tout apaiser.

Publié le Poèmes