Skip to content →

Demeure

Simplifier. Envie, depuis des jours, depuis ce jour, de réduire. De faire place. Déjà se préparer à avoir moins de temps. En retrouver le prix. Et ne plus s’épuiser à fixer l’écran vide.

Juste écrire.

Au pied de la dune, sentir avec bonheur que l’on est encore libre de prendre le grain de sable en considération. Respirer un grand coup cette chance de quelques mots qui ne peuvent attendre. Ce refuge imprenable mitraillé par vos yeux.

Publié le Poèmes