Skip to content →

Sur le bout de la langue #3 : Lettre

Je m’approche au plus près
de la lettre imprimée
si nette et si confiante

Elle ne déguerpit pas
mais on dirait qu’elle tremble
comme si la peur rôdait

Ou alors…
il se passe des choses

Des choses qui résonnent
du cœur de l’archipel
acclimatant le germe

L’unique traduction
d’une parole vibrante
qu’il nous faudrait rejoindre.

( Illustration de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)
Le projet Sur le bout de la langue :
«  Sur le bout de la langue » est une balade en poésies et illustrations à travers la grammaire française initiée par Stéphane Bataillon et Thomas Durcudoy. Une grammaire vivante, qui n’est pas envisagée comme un ensemble de règles contraignantes et ennuyeuses, mais comme la carte d’un fabuleux trésor pour cerner une langue à soi, pour enchanter le monde.
Le blog du projet : Sur le bout de la langue

Publié le Poèmes Sur le bout de la langue