Aller au contenu →

Mener

C’est si simple pourtant
de s’arrêter un peu

De ralentir en soi
pour condenser l’envie

Effacer la buée
de nos mille et un rêves

Les déposer à terre
pour n’en emporter qu’un

Même s’il s’envolera
Même s’il s’épuisera
jusqu’à s’appeler hier

C’est si simple pourtant
de s’arrêter un peu

Se disait la princesse
en regardant l’oiseau.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.