Désert #2 : Enveloppe

La flamme
immobile ce soir
ne te veux aucun mal

juste te réchauffer
après cette longue route

et te faire distinguer
ce sentier vers ton autre.

Avec la sérénité, arrive la fin de tous ses tourments.
Avec l’apaisement de l’esprit, son intelligence ne tarde pas à prendre sa pleine mesure.
La Bhagavadgîtâ – Chant II

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *