Désert #4 : Plafond de verre

Il y a quelque chose qu’on a du mal à briser. Toute une chose, tout un monde, qu’on n’arrive pas à écrire. Toute une intonation dans notre tête. Qui bloque. Qui se soustrait en s’écriant : mais à quoi bon tout ça, tout ça, tout le monde le sait déjà. Alors que non. Peut-être pas. Peut-être pas que ces mots là. Mais d’abord, il faut redescendre. Violemment. De son petit piédestal construit de bric et de broc, avec du plastique récupéré d’un vieux gadget de Pif. Mais d’abord, il faut l’humilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *