UPPLR #21 : L’écriture, par Jean Debruynne

Il suffit d’un grain de sable
Pour que le monde cesse de tourner
Dans le sens qui devait le faire tourner…
Il suffit d’un grain de sable
Pour faire basculer la nuit dans la mer
Et faire lever le jour…

Toute la création du monde
Finalement
Ne tient qu’à un grain de sable
Qui n’était pas à sa place.

Jean Debruynne

Écoutez ce poème (lecture Stéphane Bataillon) :

 

Prêtre, ouvrier, cheminot, sociologue, journaliste, Jean Debruynne (1925-2006) fut avant tout un homme d’écriture animé d’une « foi nomade ». Ce texte introduit un ensemble inédit de 52 poèmes, écrits comme un jeu durant l’année 1986. Longs où extrêmement brefs, proches du jeu de mots, comme ce « Elle lui a donné son oui/et lui/son nom. », les poèmes de Debruynne s’amusent du langage pour mieux raconter les hommes, dans toutes leurs misères et toutes leurs puissances.

Stéphane Bataillon (@sbataillon)

Divers et de printemps, Le nouvel Athanor, 84 p., 15 €.

Retrouvez ce poème dans le n°21 de La Croix L’Hebdo, en vente du 28 février au 5 mars 2020 et sur le blog “Un poème pour la route” : https://poesie.blogs.la-croix.com/

Laisser un commentaire