Dolmens

À Guillevic

Une pierre à polir
jusqu’à laisser passer
son reflet dans la mer

S’arreter juste avant
de la voir disparaître
et y laisser sa marque
d’une seule aspérité

Offrir ce grain de sable
d’un chant d’or et d’argent
qui résonnera le vide

Réserver ce moment
à ta cérémonie

Les hommes de Carnac
te seront grès de ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *