Don Quichotte

Le combat du poète contre le néant
est perdu d’avance.
Il le sait.
C’est pourquoi il s’acharne.