Du suffisant

Se faire assez confiance
pour profiter sans poids
des rayons du soleil

Et emmagasiner
leurs chaleurs dans ma paume
pour nos prochaines caresses.

 

L’enjeu du suffisant : “arbitrer entre l’étendue des besoins ou des désirs que (les individus) souhaitent satisfaire et l’importance de l’effort qu’ils jugent acceptable de déployer” (…) “rétablir politiquement la corrélation entre moins de travail et moins de consommation d’une part, plus d’autonomie et plus de sécurité existentielle d’autre part”.

André Gorz, Éloge du suffisant, PUF, 88 p.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *