D’un rêve

D’un rêve
je t’ai pardonné

refusant le combat
déchargé de la haine

sans répondre à ton fils
qui n’était qu’un enfant

j’ai pu vaincre mon ombre
d’une force tranquille

D’un rêve
j’ai été pardonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *