Aller au contenu →

Ecris-moi

Je ne te demande pas
de me donner la carte
mais juste de m’indiquer
la route de ta contrée.

Je la suivrai sans crainte
pour ressentir le jour
jusqu’au creux de mes bras
avant qu’elle ne s’estompe

Que je retrouve ma voix.

Publié dans Poèmes

Les commentaires sont fermés.