Skip to content →

Eloge du peu

S’en tenir au moins
pour laisser les rêves
se déployer.

Publié le Poèmes