La dame du vent

Tu me dis :
“Pour arrêter le vent
c’est comme le bouton du volume de la radio”

Et tu tournes un bouton imaginaire
avec ta main gauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *