La demande

Quelque chose de la dune

De sa chaleur gorgée
qui n’épargne personne

Sauf peut-être ces larmes
juste aux coins de tes yeux
qui ne perleront pas

Une sorte de nostalgie
par anticipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *