La demande

Quelque chose de la dune

De sa chaleur gorgée
qui n’épargne personne

Sauf peut-être ces larmes
juste aux coins de tes yeux
qui ne perleront pas

Une sorte de nostalgie
par anticipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *