La marchande de pluie

C’était une marchande
Une marchande de pluie

Sous les gouttières branlantes
Elle récoltait les larmes
Utiles aux Rois Maudits

C’était une marchande
Une marchande de pluie
Bien au chaud dans mon lit
Je la voyais hurler
Je repoussais la nuit.

Une réaction au sujet de « La marchande de pluie »

  1. Version 1, version moins bien :

    C’était une marchande
    Une marchande de pluie
    Qui ne savait plus trop pourquoi
    Elle vendait cette chose là.

    Des éclats minuscules
    Récoltés ça et là
    Sous les gouttières dociles
    Pour faire plier les rois.

    C’était une marchande
    Une marchande de pluie.
    Bien au chaud dans mon lit
    Je la voyais pleurer
    Sous cette ondée violente.

Commentaires clos.