Le pouvoir malgré tout

Depuis que sa maison avait été rasée,
Billyboy, le fantôme du Dakota, tentait d’hanter le mont Rushmore.
Un poil ambitieux pour lui,
qui n’avait jamais réussi à se faire élire, même comme délégué de classe.

Une réflexion sur « Le pouvoir malgré tout »

  1. Billyboy ètait trop gentil pour se faire élire il distribuait des carambars il ne connaissait pas Platon qui disait que la plupart des hommes au pouvoir deviennent des méchants,mais un jour viendra il règnera sur la planète internet

Les commentaires sont fermés.