Aller au contenu →

Les Terres rares (extrait #15)

Sache que, quoi qu’il arrive
chacun de ces poèmes
formule un pan de terre
inscrit pour que tu gardes
quelque chose du sable

De ce qu’il a du roc
malgré l’effritement

Il arrivera peut-être
que la révolte emporte

Que les lignes se brisent
soudain décalcifiées

Alors, repose-toi
ne cesse jamais d’aimer
et n’écoute pas les autres

Et ne m’écoute pas

Un beau matin le chant
redeviendra le tien

Il sera Terre rare.

Les Terres rares - Stéphane Bataillon - éditions Bruno Doucey

Les Terres rares – éditions Bruno Doucey – 96 pages – 13 euros. En librairie.

Commandez-le dès à présent chez votre libraire préféré ou sur placedeslibraires.com, Amazon ou Fnac.com,

Plus d’informations sur la page dédiée du site,

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *