Skip to content →

L’histoire du caméléon qui se trompait de couleur (conte pour enfants).

Une fois n’est pas coutume, nous vous proposons ce week-end une petite histoire pour les enfants (et les plus grands), écrite et dessinée par nos soins il y a quelques temps déjà, dans le respect de la grande tradition qui, de Winsor McCay à Quentin Blake, transforma l’unique trait de pinceau des peintres ermites japonais en une ribambelle de… bon, ce petit conte apte à réchauffer la froidure s’intitule « L’histoire du caméléon qui se trompait de couleur« .

C2

C’est bien connu, tous les caméléons

savent se cacher dans le paysage.

Tous sauf un : Edmond.

C3

Sur le ciel, la langue d’Edmond ne devenait pas bleue,
mais blanche.
Aussi blanche que les nuages.
C4Ses grands yeux prenaient bien le bleu

… juste quand le soleil brillait

C5et sa longue queue attendait

d’être sur la table rouge

pour passer enfin au jaune.

C6Sa patte, elle, virait bien au rouge,

mais seulement sur l’herbe verte !

C7Ce n’est qu’à la nuit tombée

qu’il prenait la couleur des prés.

Il s’était encore trompé !

C8Une nuit, soudain, il se mit à neiger

C9Le lendemain matin, sur le sol immaculé,

un immense arc-en-ciel se mit à rayonner.

C10Que de couleurs ! Edmond était enchanté !

C11

Alors Edmond décida

de rester toujours comme ça.

Jamais plus il ne se trompa.

Moi, je trouve que ça lui va !

Et toi ?

FIN

L’histoire du camélon qui se trompait de couleur. Texte et dessins : Stéphane Bataillon, www.stephanebataillon.com

Publié le Bandes dessinées