London Motel

 

Le réceptionniste était grand et mince.

Lorgnait la serveuse,

S’imaginait Prince.

Les mains dans les poches

Dans son costume gris

Lui fit un clin d’oeil.

 

L’oeuf était trop cuit.

 

Une réflexion sur « London Motel »

  1. L’oeuf trop cuit ne m’inspire pas du tout.

    L’oeuf en chocolat c’est pour Pâques.

Les commentaires sont fermés.