Skip to content →

Odyssée

Nous avons traversé
un océan de mots
patiemment distillés
pour mieux brouiller les pistes

Nous voici arrivés
au seuil de l’archipel

Il faudra retrouver
la force d’être vulnérable
pour y poser le pied

Le temps n’est pas venu.

Seule la fraîcheur des vagues
et l’appel du vent.

Arevako.com fait une petite pause.

En attendant, deux citations :

Un ami, c’est quelqu’un qui vous connaît bien et qui vous aime quand même.
Hervé Lauwick

L’histoire du monde serait plus juste si l’on tenait compte de l’histoire des dormeurs et de leurs songes.
Henry Bauchau

et pour clore la saison, petit bonheur de ce début d’été, un recueil tout frais de tankas japonais (une forme brève de poèmes à ne pas confondre avec les haïkus) écrit en 1987, à 24 ans, par la
jeune Machi Tawara. Trois extraits issus de la même double page – c’est dire si on aimerait tout citer :


 » yomesan ni nare yo » da nante kanchûhai
          nihon de itte shimatte ii no

« Deviens donc ma femme ! » me dis-tu mais
après deux canettes d’alcool-soda
est-ce vraiment raisonnable ?

*

Jour de congé à Enoshima
Comme chacun de nous réserve son avenir
on ne prendra aucune photo

*

 » Born to run » Né pour courir…
Tu n’as pas de pays et je voudrais être
pour toi la mer

Tawara Machi, l’Anniversaire de la salade, Ed. Philippe Picquier, 2008.

Bonnes vacances à tous !

 

Publié le Poèmes