Skip to content →

Place

Accueille tes monstres.
Tu sauras négliger
L’idéal qui te ronge.

Publié le Poèmes