S’avouer

On voudrait bien descendre
au fond de sa parole

Pour révèler enfin
l’épaule nue du silence

Et pouvoir savourer
un sommeil tranquille

Même sans être trop heureux.