Aller au contenu →

Solos

On creuse tous
l’air de rien
sur l’air de nos complaintes

On aime tous
échanger des regards
à condition qu’effleure

Mais on s’écoute pas

C’est tellement difficile
une symphonie

Il nous faudrait un plan
pour déchiffrer les yeux

Pour créer le tunnel
qui fondra la cité.

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *