Aller au contenu →

Sous la coquille #7

Rentrer dans sa coquille
sans rêver d’horizon

et demeurer tranquille
pour la grande aventure

Périmètre infini.

Légende : Un soir, après qu’il se soit endormi, les dieux cachèrent la puissance du regard de l’homme. Ni en haut des montagnes, ni au fond des océans, ni au cœur de la terre. Mais dans le seul endroit où il n’irait jamais. Au plus profond de lui. D’un temps qu’il ne prendrait pas, obsédé par l’espace.

« Ce qui te manque, cherche le dans ce que tu as. » kōan zen

Publié dans Poèmes

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *