Sous la coquille #8

Pour me mettre en route,
j’attends la fuite de l’homme
sous l’averse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *