Visit Homepage
Skip to content →

The Jazz Standard Project #12 : In Walked Bud (1947)

Tu n’y croyais pas, hein
que j’en étais capable

Tu n’y aurais pas parié
un kopeck

Et maintenant, ça explose
maintenant, il est trop tard

On voit déjà la lave
qui remonte des failles

L’horizon sur le point
de tout laisser tomber

Même l’antimatière
vient juste de renoncer
à compresser les mondes

Pour nous laisser une chance

Pour laisser libre cours
à cette révolution.

(Collage de thomas Durcudoy- Poème de Stéphane Bataillon

Écoutez : In Walked Bud  par Art Blakey And The Jazz Messengers

Publié dans Poèmes The Jazz Standard Project

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

LANGUE: