The Jazz Standard Project #40 (et fin) : So What (1959)

Et alors quoi ?
Y’a encore quelque chose ?

Tu t’entêtes ?

Les eaux profondes
n’ont pas suffit ?

Mais si la nuit submerge
jusqu’à la note bleue
ce sera
inutile.

( Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon )

Écoutez « So What » par Eddie Jefferson :

This is the end but…

Et voilà, c’est (déjà) la fin de notre projet. 40 standards, 40 poèmes et 40 illustrations, réalisées en moins de 3 mois, sur le rythme d’un jazz endiablé. On n’a pas vu le temps passer. Merci à tous ceux qui ont suivi cette aventure et nous ont encouragé, Thomas et moi, à tenir la note. Et comme la musique ne s’arrête jamais, nous leur réservons une très grosse surprise que nous espérons pouvoir vous annoncer dans les toutes prochaines semaines. À très bientôt, donc.

The Jazz Standard Project #35 : Pionciana (1936)

Savourer notre verre
jusqu’à la dernière goutte

Attendre que le murmure
ait déserté la ville

La chaleur, aujourd’hui
a décollé le temps.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez « Poinciana » par Ahmad Jamal  :

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #34 : Stella by starlight (1946)

J’ai toujours pas compris
comment c’est arrivé

Ça vous a bien fait rire, hein ?

Rassurez-vous.

Vous ne perdez rien

pour attendre

Je reviendrai
au firmament

Je me faufilerai.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez « Stella by Starlight » par Benny Golson  :

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #33 : You go to my head

Nous étions si pressés
d’anéantir nos peurs

Que nous nous sommes perdus
pour la première fois

Et il aura fallu
attendre de longues heures

Pour que j’écrive sur toi.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez « You go to my head » par Count Basie and Sarah Vaughan  :

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #30 : Goodbye Pork Pie Hat (1959)

Vrai, on l’a pas vu venir
c’était discret
faut être honnête

Il a bien essayé,
les jambes à son cou
et tout et tout

Mais bon

Ça ne prévient jamais

Ça prend.

(Collage de Thomad Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez « Goodbye Pork Pie Hat » par Charles Mingus :

Le blog du projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #28 : Take the A train

Monter à toute allure
sans se faire repérer

sans envie de choisir

juste se laisser guider
par le rythme du fer.

Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon

Écoutez « Take the A train » par Duke Ellington

Mais quel est donc cet étrange projet ?
(pour ceux qui prendrait le A train en route…)

Le Jazz Standard Project, initié par Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, consiste à revisiter les plus grands standards du jazz (des années 30 aux années 50) et d’en proposer une interprétation en poèmes et en illustrations. Une anthologie guidée et sensible pour découvrir, de thème en thème, cette musique qui nous passionne et qui sublime nos vies.

Le blog du Projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #27 : Misty (1954)

Lentement se retourner
pour tenter des excuses

Elle n’est déjà plus là.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez Misty par Erroll Garner

Mais quel est donc cet étrange projet ?
(pour ceux qui prendrait le A train en route…)

Le Jazz Standard Project, initié par Thomas Durcudoy et Stéphane Bataillon, consiste à revisiter les plus grands standards du jazz (des années 30 aux années 50) et d’en proposer une interprétation en poèmes et en illustrations. Une anthologie guidée et sensible pour découvrir, de thème en thème, cette musique qui nous passionne et qui sublime nos vies.

Le blog du Projet : The Jazz Standard Project

The Jazz Standard Project #26 : Solitude (1936)

On aimait jouer seul
sur le petit chemin

Regarder l’olivier
qui semblait se poser
les mêmes questions que nous

Et pouvoir préparer
l’élevage d’escargots
à la confrontation

Persuadé de sa force.

( Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Ecoutez Solitude par Duke Ellington

Le blog du projet : The Jazz Standard Project