The Jazz Standard Project #39 : Lush life (1949)

C’est le moment propice
où plus rien ne rattache

Où l’eau prend possession
de la gorge desséchée

Où l’on ferme les yeux.

(Collage de Thomas Durcudoy - Poème de Stéphane Bataillon)

Écoutez Lush Life par John Coltrane :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *