Traverses / Regards croisés avec Juan Carlos Hernandez

Une collaboration avec avec le photographe suisse et passionné de Jazz Juan-Carlos Hernandez, pour croiser les regards en textes et en images. Les quatre photographies de cette série sont issues de son Calendrier 2011. Rendez-vous sur ses blogs, ici, et , ainsi que sur son blog publié sur le site de La Tribune de Genève pour découvrir son beau travail.

1. Fatale

Tournoyer jusqu’à fondre
Jusqu’à quand
rester proie.

_

2. L’oubli

Non
pas se perdre

Encore un petit peu.

_

3. Alma

La force ramassée
d’un épuisé de monde

Et le chant qui s’entonne.

_

4. Réticence

Des racines crachées
seule la pierre devine
ce que masque ton parfum.

 

Textes : Stéphane Bataillon / Photographies : © Juan-Carlos Hernandez.

5 réactions au sujet de « Traverses / Regards croisés avec Juan Carlos Hernandez »

  1. Bravo,

    une image, quatre lignes
    et tant est dit qu’on ne sait plus s’il faut tendre la main vers lui, se taire… ou lui payer un verre

    On se plaît à imaginer un colloque consacré à un “problème de société” où ne serait invité que des artistes qui savent dire de façon très concise l’essentiel.

  2. Je suis très ému par tes mots Luc-André.. un grand merci

  3. Très belle collaboration !
    Merci pour découverte de cet artiste.

  4. Tout ce que vous faites est décidément sublime … vraiment
    Aimez-vous Keith Jarret The Köln concert
    je suis née dans le Jazz, tous les standars, j’aime tout

    Comme je l’avais pensé, vous êtes un être à part, décalé, d’une autre dimension, rare ..

    Nelly

Laisser un commentaire