Aller au contenu →

Twittology #1 (17/01/2011) : l’anthologie quinzomadaire de la twittérature

La création littéraire en moins de 140 caractères ? Oui, ça existe ! Bienvenue dans cette première Twittology, l’anthologie de la twittérature qui vous présentera, tous les quinze jours, une sélection de micro-fictions, aphorismes et nanopoésies glanées sur le réseau de microblogging Twitter.  Une initiative prise suite aux nombreuses réactions à propos de notre état des lieux de la Twittérature et à notre adhésion officielle à l’Institut de Twittérature comparée Bordeaux-Québec (ô joie). Bonne lecture. @sbataillon.

@fanfiole > Les échafaudages, c’est pour dégriser la cathédrale imbue.

@szabadnap > Mon identité a soudain disparu dans une ruelle mal fréquentée, d’un coup de voyelle éclatante. La dernière couleur, le rouge matière au sol.

@machinaecrire > Devenu accro de Twitter, il publiait presque mille messages par jour. Les derniers « followers » à l’abandonner furent son psy, puis sa femme.

@nanopoesie > Si vous n’acceptez pas les conditions d’utilisation, veuillez fermer les yeux.

@AuDiableVauvert > L’horloge biologique tourne, à mon âge il est temps de songer à tuer un sanglier à mains nues.

@pierrepaulpleau > Il arrive un moment dans l’hiver où on a la conviction qu’on va s’en sortir. Et cela coïncide avec le jour où reviennent les rêves de pluie.

@centquarante > Hermesa était opposée à toute cette agitation mercantile. Aussi, deux fois par an, en janvier et juillet, elle prenait un congé sans soldes.

@_nils_ > Conspirer, c’est respirer ensemble.

À lire aussi :

– Twittérature, la littérature sur Twitter : un état des lieux

LIRE LE NUMÉRO EN PDF

Publié dans Écritures numériques Twittérature

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *